Les sucres d’ange aux couleurs variées

Les sucres dange aux couleurs variées

maedchen-apfelLes sucresdange sont des vivres de multiples couleurs, naturels et non traités comme les fruits, les légumes, les légumineuses ou les noix. Les glucides (sucre et amidon) qui s’y trouvent naturellement ne sont absorbés que lentement par le sang. Ce sont ces sucresdange aux couleurs variées qui devraient se trouver de préférence dans tous vos menus quotidiens.

Par contre les sucres de diable sont des denrées alimentaires dans lesquelles les glucides sont présents sous forme concentrée due à leur procédé de transformation : pressage (des pommes en jus de pomme), séchage (fruits secs), réduction (sirop), extraction (sucre), décorticage (riz blanc), broyage ou mouture (farine blanche). Ces sucres sont absorbés rapidement par le sang. Vous devriez consommer ces produits alimentaires plutôt avec parcimonie.

Les sucres dange comprennent :

  • Les fruits : frais ou congelés, ils sont vivement conseillés. Il faut préférer toutes les variétés qui ne sont pas cultivées pour leur goût sucré, par exemple les pommes Alkmen ou Boscoop. Evitez les fruits secs car le taux de sucre est multiplié par la déshydratation (100g de raisins contiennent environ 75 kcal contre environ 300 kcal pour les raisins secs). Laissez alors tremper les fruits secs dans de l’eau avant de les consommer par exemple dans du muesli.
  • Les légumes : de toutes les couleurs et de toutes les variétés, ils sont à consommer abondamment. Plus on en mange mieux c’est. La pomme de terre ne fait pas partie des légumes.
  • Les légumineuses : les petits pois, haricots, lentilles, pois chiches, trèfles, lupins, graines de soja ou d’arachides, entre autres, ne libèrent leurs glucides que lentement.
  • Les noix : elles ne sont pas uniquement un bon en-cas ou des amuse-gueule d’apéritif mais peuvent également enrichir les salades et autres plats.
  • Les produits au blé complet : à consommer avec modération, selon la recommandation de la Harvard Medical School (ci-dessous).
  • Les friandises : vous n’êtes pas obligé d’y renoncer. Les sucres dange alternatifs comme le xylitol, le stevia ou l’inuline sont une tentation gourmande qui est meilleure pour la santé.

La Harvard Medical School vous recommande de consommer quotidiennement 7 à 9 portions de fruits ou légumes dont une portion correspondant à la mesure du creux de votre main. Les 7 à 9 portions sont à répartir dans les 3 repas quotidiens. Le soir il faut plutôt préférer des salades pauvres en glucides et renoncer aux pain, pizza, pâtes, riz, pommes de terre, plats sucrés etc.… Des repas complémentaires durant la journée devraient rester une exception.

Conseil : Démarrez votre journée avec un petit déjeuner plutôt riche en glucides, avec des fruits en abondance. Il vaut mieux ne plus manger de glucides après 16 heures ; contentez-vous donc le soir des vivres pauvres en glucides ou supprimez de temps en temps le repas du soir. Buvez abondamment et préférez de l’eau pure. Utilisez les recommandations de la Harvard Medical School pour mesurer la quantité d’une portion de chacun des groupes d’aliments (glucides, protéines, graisses).

Healthy-Eating-Plate

Pourquoi devriez-vous donner la préférence aux sucres dange ?

Les glucides sont la base essentielle d’une alimentation équilibrée car ils fournissent une énergie précieuse. Ils sont présents sous la forme de sucre ou d’amidon dans beaucoup de denrées alimentaires. Les glucides sont absorbés dans votre intestin et augmentent votre glycémie en fonction de la quantité et de la vitesse d’absorption. De nombreuses études scientifiques semblent vivement conseiller de maintenir le taux de sucre dans le sang le plus bas possible – autant chez les enfants que chez les adultes – et à plus forte raison lors d’une grossesse. Des valeurs de pic régulières dans le sang après les repas ainsi que l’apport fréquent de glucides – sous formes de casse-croûte, grignotage, en-cas, goûter, snacks ou soft drinks – peuvent devenir autant de grains de sable dans le fonctionnement de votre corps et entraîner, entre autres, obésité, vieillissement précoce, diabète, maladies cardio-vasculaires et cancer.

Le sucre de diable ne met pas en forme mais fatigue

Votre corps s’oppose à une glycémie élevée par une décharge d’insuline. Cela provoque un effet après 2 à 3 heures et une baisse de performance. Une illustration de tels pics de sucre et d’insuline est présentée dans le diagramme suivant.

Blutzuckerkurve

La transformation industrielle peut changer un aliment sain à l’origine en sucre de diable

Le problème n’est pas les glucides en eux-mêmes mais la quantité et la forme selon laquelle ils se présentent dans les denrées alimentaires. Des transformations industrielles ont pour effet que vous consommez des quantités importantes de glucides et que ceux-ci seront absorbés plus rapidement dans le sang qu’il n’est bénéfique pour votre corps. Peu importe dans ce cas s’il s’agit d’un produit bio ou d’un produit conventionnel. Des glucides concentrés ne sont pas opportun pour votre santé même dans les produits issus de la filière biologique.

Le problème est :

1. l’enrichissement de notre nourriture en sucre et amidon par des procédés de transformation industrielle,
2. l’ajout de sucre à des produits dans lesquels nous ne les soupçonnons absolument pas,
3. de même la disponibilité permanente de produits riches en sucre (saccharifères).

Le type ainsi que la quantité de glucides que vous mangez décident s’ils vous fournissent de la force et de l’énergie ou s’ils deviennent des grains de sable dans le mécanisme de votre corps.

On trouve les glucides isolés ou liés

Le module de base des glucides, qui fait augmenter la glycémie rapidement, est le glucose. Par ailleurs il y a également le fructose et le galactose. Ces deux derniers sucres doivent être transformés d’abord dans le foie et ne contribuent ainsi pas de manière trop importante à l’augmentation de la glycémie. Dans le dextrose, le glucose se trouve sous sa forme isolée (monosaccharide ou ose). Il peut par conséquent être absorbé extrêmement rapidement par l’intestin. C’est pourquoi le dextrose est, parmi les sucres de diable, le sucre le plus malsain. Le sucre commun que nous utilisons, le sucre de table qu’on nomme également sucre industriel, sucre cristal, sucre de betteraves sucrières, sucre de canne, sucre roux ou cassonade est composé de 2 molécules (disaccharide), à savoir le fructose et le glucose. Un autre disaccharide, nommé le maltose consiste en deux molécules de glucose. Le lactose est composé de glucose et de galactose.

Toutefois les plantes peuvent également former de longues chaînes glucidiques et ainsi stocker de l’énergie. Ces chaînes sont également nommées amidon. On les trouve entre autres dans les céréales, le riz et les pommes de terre. Vous remarquez ceci si vous, par exemple, si vous mâchonnez très longtemps du pain. La salive décompose les longues chaînes de sucre et libère le glucose. Cela procure le goût sucré. Mais c’est précisément ce processus qui provoque l’augmentation rapide de la glycémie, que l’on a justement voulu éviter. Cela joue pleinement lorsqu’il s’agit de produits transformés industriellement où le noyau de l’amidon a été isolé, comme c’est le cas pour la farine blanche ou le riz décortiqué. Pour cette raison il est recommandé de ne pas manger trop de denrées alimentaires provenant des céréales (pain, pâtes, petits gâteaux, céréales spéciales petit déjeuner etc.), du riz ou des pommes de terre. Si cependant cela vous tente préférez des produits à base de céréales complètes. Ce problème se pose très fortement par exemple pour la pomme de terre où déjà, lors de la préparation d’une purée de pommes de terre, on détruit les longues chaînes de sucre. Le sucre est ensuite absorbé par l’intestin à une vitesse maximale. Si les glucides sont consommés avec de la graisse, l’absorption du sucre se ralentit. Ceci vaut également si on laisse refroidir par exemple le riz ou les pommes de terre avant de les manger (par exemple pour préparer une salade de pommes de terre). Pour ce qui est de la quantité conseillée vous trouverez une recommandation dans la Harvard Healthy Eating Plate.

Le sirop est souvent considéré comme un édulcorant alternatif apparemment meilleur pour la santé. „Le sirop (du latin siropus, lui-même de l’arabe sharab) est un liquide visqueux et épais obtenu en faisant dissoudre une importante quantité de sucre dans de l’eau. La viscosité provient des nombreuses liaisons hydrogène entre les molécules de sucre dissoutes, porteuses de groupements hydroxyle, et l’eau. Des sirops sont obtenus à partir, de céréales, de plantes, d’arbres et de fruits suivant différentes techniques.“ ( Issu de : http://fr.wikipedia.org/wiki/Sirop ) Même s‘ il est obtenu par la filière de l’agriculture biologique il ne s’agit ici de rien d’autre que de sucre avec des conséquences tout aussi défavorables.

Beaucoup de gens pensent que le fructose ou le sucre des fruits ne peut pas être si mauvais pour la santé puisqu’on le trouve également dans les fruits. Cependant même dans ce cas on se voit confronté au problème de la concentration due à la transformation industrielle. Le fructose disponible dans les fruits est en quantité beaucoup plus faible que dans les produits fabriqués industriellement. En outre le fructose est un substitut du sucre qui peut être élaboré à très bas prix à partir du maïs ; il est par conséquent utilisé volontairement dans des produits comme des soft-drinks, des friandises ou des produits diététiques. Plusieurs éléments portent à croire que le fructose contribue – dans les dosages utilisés – à l’apparition du surpoids, du diabète, du syndrome métabolique, de la goutte, de l’hypertension ou de la cirrhose hépatique.

La particularité du sucre dange

Les modules de base des bons et mauvais glucides sont identiques.Toutefois les sucres dange sont des vivres dans lesquelles les modules de base sucrés ne sont
présents qu’en faibles concentrations et liés de façon qu’ils ne sont absorbés que lentement par le sang. Les bons glucides n’augmentent presque pas la glycémie ou très doucement et la contre-réaction de l’insuline est absente ou relativement basse. Grâce à cela l’effet de saturation dure plus longtemps ; la pulsion de manger quelque chose entre les repas est moins forte ; les réactions de fatigue sont absentes. Les fruits, légumes, légumineuses et noix représentent les fournisseurs les plus importants de ces glucides. Ils contiennent en même temps des fibres alimentaires ainsi que des vitamines nécessaires à l’assimilation du sucre et à maints autres métabolismes.

Le sucre dange pour votre plaisir sans remords ni regret

800px-BirkenwaldFinnland

Vous ne devez cependant pas renoncer au chocolat ou aux autres friandises. Il existe des alternatives. Ce sont les glucides qui ne peuvent être absorbés ou décomposés ni dans la bouche, ni dans l’estomac ni dans l’intestin grêle.

Le xylitol, un succédané du sucre obtenu de l’écorce du bouleau (ou du maïs) appartient aux sucres qui ne seront transformés que dans le gros intestin par les bactéries intestinales. Le xylitol a le même pouvoir sucrant que le sucre de table. Qui plus est, le xylitol réduit le nombre de bactéries provoquant des caries dans la bouche. Des études finlandaises suggèrent que le xylitol protège les dents contre la carie si 2 à 3 g de xylitol sont consommés 2 à 3 fois par jour après avoir brossé les dents. Il semblerait en plus que des enfants qui mangent du xylitol souffrent moins souvent d’une otite. On discute également d’une possible protection contre l’ostéoporose chez l’adulte. Mâchez donc plus souvent un chewing-gum contenant du xylitol, sucez un bonbon de xylitol ou gardez la poudre de xylitol 2 à 5 minutes dans la bouche après avoir nettoyé les dents. Profitez du xylitol pour faire des gâteaux ou pour cuisiner. Vos enfants vont l’aimer et pourront se passer d’autres sucreries de temps à autre.

Issu de : http://de.wikipedia.org/wiki/Chicor%C3%A9e

Un autre exemple est représente par l’inuline qui consiste en une longue chaîne de molécules de fructose fortement liées les unes aux autres. Inuline appartient –au sens large du terme– au groupe des fibres alimentaires ; on le nomme aussi prébiotique. Il est scindable seulement dans le gros intestin par des bactéries qui transforment l’inuline entre autres en acides gras à chaîne courte (short-chain fatty acids, SCFA). Dépendant de la forme de la préparation alimentaire, le taux d’insuline et les concentrations sanguines en glucose ne sont pas du tout influencés ou d’une façon modérée. Par conséquent l’inuline est aussi adaptée aux diabétiques. Les vivres riches en inuline sont le topinambour, la racine de chicorée, l’artichaut, la scorsonère ou le panais. Pour les produits alimentaires, elle est de plus en plus utilisée comme un remplaçant de la graisse pour la production de yaourts ou de charcuterie ou dans les boissons, confiseries et produits à haute teneur en sucre. En fonction du mode de préparation inuline possède un pouvoir sucrant de 30-50% de celui du sucre.

L’isomaltulose (palatinose) est un sucre extraordinaire. Ce diholoside (disaccharide) est composé de glucose et de fructose, dont la liaison est plus stable que dans le sucre de canne. Ainsi l’isomaltulose est divisé plus lentement dans l’intestin ce qui entraîne une augmentation plus faible de la glycémie. Les bactéries génératrices de caries ne peuvent profiter de l’isomaltulose pour de se développer. Cet édulcorant a cependant un pouvoir sucrant plus faible.

Stevia est considéré comme un édulcorant naturel avec un pouvoir sucrant 300 fois supérieur à celui du sucre. Stevia n’est pas cariogène et son utilisation est également adaptée aux diabétiques.

Des produits de substitution du sucre comme l’isomalte, la mannite et la sorbite sont employés de manière croissante pour la fabrication de produits à haute teneur en sucre, comme les chewing-gums et les bonbons. Ils fournissent moins d’énergie et ne font que faiblement varier le taux d’insuline et la glycémie. Les bactéries buccales ne peuvent pas assimiler ces sucres. Ces produits de substitution du sucre ont un effet légèrement laxatif.

Régalez-vous avec les sucres dange aux multiples couleurs !

 

zuletzt bearbeitet am: 18. Oktober 2013 um 14:02.